Le persityle Kay Zila

LE PERISTYLE

Le péristyle est un lieu au carrefour du profane et du sacré

Le hougan, la manbo, les initiés y résident.

La résidence des initiés est dans le même espace que celle des lwa. La vie spirituelle et la vie quotidienne interagissent en permanence.

Les lwa, ces esprits du vodou, sont également là, dans leurs kay mistè, leurs maisons, mais également partout dans les environs, dans les sources, les grottes, les arbres.

L’extérieur d’un péristyle est marqué par des bornes, des arbres reposoirs quelquefois par des ruines de chapelles, de tombeaux.

Près de chez nous, nous avons des grottes où les indiens se réunissaient pour pratiquer des rituels.

Les bornes sont l’ancrage territorial de l’espace sacré. Les reposoirs sont des arbres  réclamés par un lwa. On y pratique des rituels, on dit qu’ils sont « servis » Près de chez nous, nous avons des grottes ont la tradition orale dit qu’elles ont été habitées par les indiens avant l’arrivée de Christophe Colomb.

Le Djevo est la salle de traitement et d’initiation, les kay mistè sont des endroits où nous faisons des offrandes sans le support des cérémonies.

Le djevo est intéressant à plusieurs titres.

C’est là que sont conservés les objets rituels.

Certains sont des objets traditionnels et utilitaires de la paysannerie. D’autres nous viennent d’Afrique, ou des indiens.

Certains ont été fabriqués à la demande  des responsables du peristyle.

La tonnelle abrite les cérémonies. Mais elle sert aussi d’espace communautaire, de lieu de réunion. On y fait la cuisine, on y joue aux dominos, on y reçoit des amis.

Les activités principales des péristyles sont l’accueil des gens en difficulté qui viennent consulter un hougan ou une manbo qui va interpeler un lwa, donner un traitement, des bains, ou prescrire des activités inhabituelles (pèlerinage, retour sur les lieux ancestraux, mariage avec un lwa…)

Les cérémonies et les initiations sont les temps forts de ces activités.

L’EQUIPE

A Cyvadier (Jacmel – Haïti), une équipe de hougans et manbos (prêtres et prêtresses vodou) vous invitent à découvrir le vodou haïtien.

Manbo Mireille, (Yagentanwe bon manbo de son nom d’initiée), est à l’origine de ce péristyle. Elle est secondée par Italie Ladouceur, (Hougan JanNawe de son nom d’initiation), qui s’occupe des lieux et du péristyle lorsque Mireille est en déplacement. En Haïti, on appelle celui qui assume ce rôle le Konfians la Kay. 

Au fil des ans et des cérémonies, des liens se sont créés entre les initiés voisins et nous.

Manbo Sonia et Manbo Roselen nous viennent de Port -au-Prince, pour transmettre la connaissance des plantes et des repas rituels. 

Manbo Giuditta lorsqu’elle est en Haïti, assure l’intendance.

Elles accompagnent Manbo Mireille depuis les premiers jours, il y a plus de 14 ans.

Remerciements aux péristyles voisins :

Au péristyle de Manbo Nini – créé par madame Nerva, à Jacmel

Au péristyle du Hougan Danis à Cyvadier, et particulièrement à Manbo Léane.

Au péristyle du Hougan Ramoncite, notre plus proche voisin

Au péristyle de Hougan Colo, qui est toujours présent et actif dans nos cérémonies

Au Hougan Emile qui nous a trouvé les lieux en 2005 et reste une aide dans les moments difficiles.

En dehors des cérémonies, nous avons Shella et ses merveilleux akras, son sourire et sa cuisine haïtienne raffinée.